6690 Juste comme ça | Le blog de Nawak

La bannière doit faire 1005 x 239 pixels

Le blog de Nawak
Un blog avec un titre pas très original...
Juste comme ça | 01.09.2013 - 19 h 57 | 8 COMMENTAIRES
Ils ont pris goût à se mêler de la vie des autres

Manif-pour-tous-qui-fait-chier

Le Mariage pour tous n’a fait que lancer le mouvement… Manif pour tous et Veilleurs ne s’arrêteront pas à ce texte de loi. A la manière du Tea Party US, il faut s’attendre à ce que des bigots viennent désormais donner leur avis sur toutes les avancées sociétales que nous avons connu depuis quelques décennies. Ne pensez donc pas qu’ils ne feront que faire chier les personnes LGBT : éducation, contraception et peut-être même IVG seront très certainement leurs futurs combats. Ils sont fanatiques, ils ne « lâcheront rien ». Triste France !

Juste comme ça | 29.08.2013 - 11 h 48 | 8 COMMENTAIRES
Cette Russie qui fait fantasmer la Manif pour tous

Étiquettes : , ,

russie-fantasme-de-la-Manif-pour-tous

Juste comme ça | 20.08.2013 - 11 h 35 | 2 COMMENTAIRES
Veilleurs, ne vous fiez pas aux discours « pacifiques »

Derrière les discours « pacifiques », le message porté par les Veilleurs défend « l’écologie humaine » chère aux mouvements intégristes. Cette même « écologie » qui nie aux LGBT leur place dans la société, leur droit d’être parents, leur souhait de fonder des familles… le tout au nom de convictions religieuses bien cachées. Derrière le sourire et l’apparent discours de paix, la haine avance masquée.

Deux dessins plein de sourires… ou pas !

veilleurs-1 veilleurs-2

Juste comme ça | 14.08.2013 - 11 h 24 | 0 COMMENTAIRES
Décadence… et autres frustrations

décadence-et-autres-frustrations

Juste comme ça | 13.08.2013 - 11 h 26 | 5 COMMENTAIRES
Lâcheront-ils pour leurs propres enfants ?

Ils disent « ne rien lâcher », mais auront-ils la dignité de respecter leurs propres enfants, si un jour ceux-ci se révèlent gay, lesbiennes, bi ou trans ? Les manifestants anti-égalité apprendront-ils à grandir ?

Utopie-Manif-pour-tous-2033

Juste comme ça | 13.08.2013 - 09 h 05 | 0 COMMENTAIRES
La Manif pour tous prépare ses futurs combats

manifpourtous-et-avenir

la Manif pour tous partage pas mal de valeurs avec le Tea Party à la sauce US : l’idéologie de la pureté, le compromis vu comme de la faiblesse, la croyance fondamentaliste dans les Écritures, le refus de la science, l’imperméabilité à la réalité, l’insensibilité à la nouveauté, la crainte hostile du progrès, la diabolisation de l’éducation, le besoin de contrôler le corps des femmes, une xénophobie sévère, une mentalité tribale, l’intolérance à l’opinion d’autrui et une haine pathologique du gouvernement… Normal, donc, qu’ils préparent les futurs combats !

Juste comme ça | 10.08.2013 - 15 h 17 | 2 COMMENTAIRES
Kinky Boots : un hymne à la tolérance actuellement à Broadway

Kinky Boots est une comédie musicale primée aux Tony Awards cette année. Emportée par des musiques signées par Cyndi Lauper, elle raconte l’histoire d’un jeune homme qui va s’associer à une drag-queen excentrique pour sauver son entreprise de fabrication de chaussures familiale.

Adaptée d’un film sorti en 2005, Kinky Boots est une comédie musicale actuellement jouée sur la scène du Al Hirschfeld Theatre à Broadway à Broadway depuis le mois d’avril. Elle a raflé six Tony Awards dont celui du meilleur musical, du meilleur premier rôle, de la meilleure musique et de la meilleure chorégraphie. Soutenue par une bande-son explosive, beaucoup d’humour et un brin de tendresse, ce show est avant tout un hymne à la tolérance face aux différences.

kinkyboots1

L’histoire se base sur la rencontre presque improbable entre Charlie Price, jeune anglais venant juste d’hériter d’une fabrique de chaussures familiale en faillite, et de Lola, une drag-queen excentrique aux humeurs volcaniques. Les deux compères vont pourtant s’associer pour sauver l’entreprise en abandonnant la fabrication de chaussures au profit de bottes pour drag-queen. Cette association va bousculer leurs convictions et celles de leur entourage… et montrer qu’ils ont plus de points en commun qu’ils veulent bien le croire.

Même si le scénario ressemble à beaucoup d’autres, avec son éternel happy ending, il est néanmoins l’occasion d’un show enjoué et rythmé par une musique pleine de pêche, écrite par Cyndi Lauper. Chorégraphies et numéros vocaux (solos ou ensembles) s’enchaînent pendant deux heures sans temps mort. Évidemment, le personnage de Lola, interprété par Billy Porter, n’est pas étranger au succès de ce musical. À la fois complexes, drôles, outrancières et parfois tragiques, les apparitions de Lola ne laissent personne indifférent. Car derrière le strass et ses mimiques se cache un personnage bien plus profond qu’on ne pourrait le croire… Les autres rôles ne sont pas en reste. Entre Charlie qui aurait voulu rendre son défunt père, Lauren la fille aux « mauvais mecs » et Don, le « méchant, mais pas tant que ça » de l’histoire !

kinkyboots2

La drôle d’association entre deux rôles principaux, que tout semble opposer et que finalement tout rapproche, prend petit à petit forme, jusqu’au final, l’un des plus explosifs que j’ai pu voir sur scène. D’ailleurs, la musique finale devrait être diffusée en boucle pendant les Gaypride ou à la Douma (le parlement russe) tant c’est un hymne à la tolérance.

En quelques jours, Kinky Boots est entré sur mon podium personnel des meilleures comédies musicales. Il dispute même la première place avec The Book of Mormon, c’est dire ! Quant aux musiques, je les écoute en boucle… Merci Cyndi ! J’espère évidemment que Kinky Boots sera rapidement importé en Europe, notamment à Londres, pour ceux qui ne peuvent pas faire le déplacement à Broadway. Il existe aussi d’autres moyens de voir le show, sur Internet… mais je n’en dirai pas plus ! Si vous aimez les belles histoires, des performances chorégraphiques de haut vol et les bandes-son qui bougent bien, n’hésitez plus.

And don’t forget : the sex is in the heel 🙂

Juste comme ça | 07.08.2013 - 11 h 35 | 9 COMMENTAIRES
Famille(s) : différentes réalités

Petite illustration réalisée sous mon pseudonyme Zep pour illustrer les différences de « réalités » entre les militants Manif pour tous et les autres… Et pour vous, c’est quoi « la famille » ?

manifpourtous

Juste comme ça | 05.08.2013 - 13 h 37 | 17 COMMENTAIRES
La Gaypride d’Amsterdam m’a donné honte de mon propre pays !

Cette année, j’ai eu la chance de vivre la Canal Pride, la Gaypride made in Amsterdam. Au terme d’un défilé haut en couleur, je ne peux m’empêcher de faire le lien avec ce que notre pays a vécu… et continue de vivre. Je ne peux m’empêcher de détester ces **** qui tirent les ficelles de la Manif pour touset de ses rejetons non assumés (Printemps Français, Hommen et j’en passe). Ludovine, Béatrice, Christine, Frigide, Tugdual et j’en passe. Vous me faites honte de mon propre pays.

Aux Pays-Bas, la Gaypride se fête ensemble. Des groupes de tout âge viennent s’amonceler le long des canaux : des jeunes, des moins jeunes, des familles et leurs enfants. Certains ont l’habitude et ont installé des sièges pliants et des tables. On sort les boissons, on rigole avec ses voisins… Des drapeaux arc-en-ciel flottent au vent sur les balcons. Un air de fête et de tolérance souffle sur la ville. La fête démarre et déjà arrivent les bateaux, acclamés par la foule. J’ai été frappé de voir que, à la différence de la France, les institutions elles-mêmes défilaient (et non des syndicats LGBT) : défense nationale, police, banques… Les couples homos tout comme les familles homoparentales sont totalement intégrés à la société – le contraire serait presque jugé anormal !

WP_20130803_065

Parmi les gens, certains reconnaissent notre langue et nous interrogent sur ce que devient la France. Les délires fanatiques de la Manif pour tous ne passent pas inaperçus en Europe et beaucoup hallucinent en regardant, navrés, la voie empruntée par la « patrie des Droits de l’Homme ». Nous leur répondons que ce collectif homophobe défend la « famille » et « l’enfant » contre un « lobby LGBT » « égoïste et minoritaire ». Hilarité des familles, hétéros et homos, autour de nous. Il faut dire que le mariage gay et les familles homoparentales sont entrés dans les mœurs depuis longtemps chez eux et ce genre de discours est en décalage total avec leur réalité. Même les enfants ont eu honte pour nous. Glamour…

La France ridiculisée

De retour en France, je ne peux m’empêcher de ressentir cette boule au ventre et cette violente colère contre cette France bien pensante et mensongère. Alors que bien d’autres pays avancent et prouvent jour après jour que la diversité des familles est une chance pour tous, certains extrémistes continuent de tirer la société vers le bas, au mépris des gens, au mépris de leurs enfants… Je commence à haïr profondément ces tartufes qui, persuadés de détenir une vérité suprême, se permettent de juger leurs prochains.

Pour la première fois, j’ai eu honte d’être Français… Merci la Manif pour tous !

Juste comme ça | 31.07.2013 - 11 h 33 | 0 COMMENTAIRES
Objectif perte de poids

stratégie-de-perte-de-poids (1)

Qui ne souhaite pas être présentable sur la plage durant l’été ? Pendant que certains ont investi les salles de sport, d’autre comme moi ont tenté le régime… trop tardivement, mais passons. J’ai réuni ici quelques petites « astuces » pour tenter de perdre sainement du poids.

Il n’y a pas de recette miracle pour perdre du poids. C’est 80% d’alimentation et 20% de  sport. Si tu sues sur un tapis roulant et que tu te jettes ensuite sur un hamburger, ça ne marchera pas !

Tu peux aussi tester les régimes poubelle comme Dukan ou Cohen. Les résultats sont assez spectaculaires sur le court terme, mais l’effet yoyo est garanti dans la majeure partie des cas. Non seulement ces régimes fatiguent le corps (et les reins, dans le cas de Dukan), mais ils fatiguent en plus l’esprit car ils sont trop contraignants, ils modifient trop l’équilibre alimentaire… et en plus ils sont sans plaisir.

Moins manger mais avec plaisir

Tout d’abord, n’oublies pas que manger, c’est aussi se faire plaisir. Sans plaisir, il est illusoire de penser perdre du poids sur du long terme : on risque le craquage à tout instant. L’objectif est donc de consommer les aliments que vous aimez tout en prenant conscience de leurs apports quotidiens et de leur variété. Pour cela, il faut noter. Au fil du temps, cela t’aidera naturellement à faire les bons choix en matière alimentaire, voire de planifier tes prochains repas. Ok, c’est chiant, mais c’est efficace !

Un site internet (gratuit) comme myfitnesspal.com permet ainsi d’enregistrer chaque aliment mangé, de consulter son apport calorique et d’adapter son alimentation à son activité physique ou à des objectifs personnels. Tu peux t’appuyer sur des méthodes (éprouvées) comme Weight Watchers et son système ProPoints, beaucoup plus simple, mais payant.

Pense à bien équilibrer tes denrées (légumes verts, glucides lents, sources de protéines) et de privilégier les aliments qui rassasient.

Ensuite, relaxe-toi et respecte tes sensations alimentaires. Stressés que nous sommes, nous avons tendance à manger trop vite ou sur des coups de tête. Pourtant, le corps se régule lui-même. Il envoie des signaux quand il a faim ou quand il arrive à satiété… encore faut-il l’écouter. Durant le repas, manger lentement permet de repérer la satiété et de ne pas apporter plus de calories au corps qu’il n’en a besoin. Durant la journée, réfléchir si la fringale relève de l’envie ou du besoin physique… Bien entendu, quand le corps à réellement faim, n’hésites à lui apporter ce qu’il a besoin pour ne pas se présenter affamé au prochain repas… sinon, ça risque d’être épique !

Bouger aussi !

Enfin, il faut réduire la sédentarité. L’Organisation Mondiale de la Santé recommande de faire environ 10 000 pas par jour, l’équivalent de 30 minutes de marche. Ainsi, porter un podomètre permet de comptabiliser ses pas et de se donner des objectifs. Si cette recommandation ne révolutionne pas la perte de poids, elle permet à celles et ceux qui pratiquent peu d’activités physiques d’éviter d’être trop sédentaires. Résultat garanti après un mois d’utilisation : on se sent beaucoup mieux. Tu peux aussi faire plein de petits exercices simples et rapides, réalisables chez soi comme au bureau !

Fort de ces conseils, tu ne perdras peut être pas tes kilos avant la fin des vacances, mais tu voilà prêt à entamer un travail sur le long terme pour les perdre… et ne jamais les reprendre ! Au boulot !